Une haie champêtre pour compenser l’empreinte carbone

Photo explications plantations aux enfants

Une haie champêtre pour compenser l’empreinte carbone

Pour compenser l'impact carbone de la venue de compagnies pour les éditions 2017 et 2018 du festival de rue, nous avons planté le Jeudi 15 mars 2018 à Ramonville près de 70 arbustes pour créer une haie champêtre ! La plantation fur orchestrée par l'association Arbres et Paysages d'Autan et l’aide du service des espaces verts de Ramonville, et réalisée par les classes de primaire de l'école Jean Jaurès de Ramonville !

La compensation carbone

Depuis 2015, ARTO réalise chaque année un bilan carbone du festival d'arts de rue de Ramonville. L’idée étant de mesurer les émissions de gaz à effet de serre générées par les déplacements des compagnies pour venir au festival, en prenant comme lieu de départ des compagnies leur siège social jusqu’à Ramonville. Ce calcul donne lieu à un bilan carbone sur lequel l’association Arbres et Paysages d’Autan se base pour définir combien d’arbres il faut planter pour le compenser. En moyenne, on compte une trentaine d’arbre pour compenser l’empreinte carbone des compagnies sur une année. Cette année, la plantation se base sur un bilan carbonne des éditions 2017 et 2018 du festival.

Une haie champêtre au square de la paix

C’est l’association Arbres et Paysages d’Autan qui sélectionne et fournit les arbres qui ont été plantés à Ramonville et le service municipal des espaces verts de la mairie qui prépare le sol et met à disposition la quantité nécessaire de paillage et un broyeur. L'association a en effet pour objet de promouvoir le rôle de l'arbre dans la sauvegarde et la restauration du paysage pour le mieux vivre de tous. Cette année, les arbres plantés viendront compléter la haie démarrée en 2016 au square de la paix ainsi que la haie sur le pont de Zuera. Il s’agit de 20 troènes des bois, 15 cornouillers sanguins, 15 viornes lantanes, 12 lilas et 12 lauriers tins sur une longueur de 75 mètres environ. Ce seront des plans de 1 an au moment de la
plantation.

Les élèves de l’école Jean Jaurès, apprentis jardiniers

Afin de sensibiliser la jeunesse aux impacts environnementaux, ce sont des classes de l’école primaire Jean Jaurès de Ramonville qui sont venus planter les arbustes : une classe de CE2 qui avait participé en 2016 et une classe de CP/CE1 LSF. Les enfants ont ainsi pu suivre la croissance des arbres qu’ils ont plantés et faire le lien avec le festival de rue de Ramonville. Par ailleurs, leur travail sera valorisé pendant le festival de rue avec l’installation de panneaux explicatifs indiquant pourquoi et par qui la haie a été plantée.

Archive

Cette page n'est pas une archive